Soutenir le Coeur

L’Ayurveda reconnaît le coeur humain en deux coeurs : physique et émotionnel. Si une alimentation riche en produits frais et en fibres alimente les muscles de votre cœur, il est tout aussi important de prendre du temps pour se reposer, pour les plaisirs, de faire de l’exercice, de gérer les niveaux de stress en prenant soin de Ojas et d’écouter votre cœur – littéralement ! Et lorsque les temps deviennent stressants, les plantes ayurvédiques comme le curcuma, l’ashwagandha et l’arjuna sont des alliés.

Dans les textes ayurvédiques, le cœur est décrit comme « Hridaya ». Ce mot sanskrit se compose de plusieurs parties, chacune avec sa propre signification: Hr signifie recevoir, Da donner et Ya bouger. Les qualités mêmes du cœur sont contenues dans son nom sanskrit. Il est en outre décrit comme Mahata (grand) et Artha (servant tous les objectifs). C’est donc un organe par excellence.

Indispensable à toutes les activités mentales et physiques, le coeur est le siège de la conscience et de l’esprit. Le cœur est comme la poutre principale de soutien dans une maison ; sans ce soutien, la maison s’effondre. Le cœur est aussi, surtout, le siège des ojas. Ojas est la substance la plus raffinée de la physiologie; c’est l’essence de l’intelligence intérieure du corps qui maintient tous ces milliards de cellules et de réactions chimiques fonctionnant pour soutenir votre existence quotidienne ! Inutile de dire que l’existence continue des ojas est essentielle non seulement à la santé cardiaque, mais à la vie elle-même. Ojas est maintenu grâce à une bonne alimentation, à la digestion et à une vie heureuse et sans stress. Ojas est la substance la plus fine produite par votre corps, responsable de la connexion du corps physique à la conscience.

Voici quelques suggestions pour un Coeur en santé :

  • 4ème vertèbre thoracique, le Coeur. Le soi innocent originel, la gratitude, le sens du sacré. C’est le niveau de différenciation de soi, comme un pur esprit, ce lieu sacré qui reconnaît l’époux et l’épouse en soi. Quand l’Énergie y circule, on se sent inspiré et libre. Quand l’énergie y est bloquée, on se sent victime, prisonnier et désespéré. Centre de l’enthousiasme, du merveilleux, le centre de l’amour et de l’appréciation de la vie. Le coeur est aussi intimement connecté avec le centre de la communication (la gorge). Une fois que l’énergie est capable de circuler facilement dans le centre du coeur, notre esprit est libre et l’on peut sentir pleinement les joies de la vie et les partager. Chez la Femme, le coeur est relié à l’Utérus. 
  • Reprendre contact avec les rythmes circadiens ou votre horloge interne (appelé dinacharya) qui vous aide à réaligner votre esprit et votre corps avec les rythmes de la nature. Revenez aux bases ayurvédiques : se réveiller tôt, de préférence avec le lever du soleil ; Se gratter la langue ; Auto-massage avec de l’huile chaude ; Manger votre plus gros repas de la journée à l’heure de Pitta (entre midi et 13 h est idéal) ; prendre le temps de faire de l’exercice et des temps d’arrêt chaque jour ; et de s’endormir pour 22 h.
  • Écoutez votre cœur (vraiment) Les expériences que vous vivez tout au long de la journée affectent la chimie de votre cerveau, qui à son tour affecte votre cœur. Des recherches en psychoneuro-immunologie ont montré que les pensées et les sentiments positifs et stimulants réduisent le cortisol, l’hormone du stress, abaissent la pression artérielle et augmentent la sérotonine, la substance du bien-être. D’un autre côté, les conversations «blessantes au cœur» peuvent augmenter le taux de cortisol et déclencher la réaction de combat ou de fuite, «ce qui peut nuire à la santé cardiaque. Il est bon dans la journée de s’arrêter et de regarder ce qui cause un stress chronique – qu’il s’agisse d’une relation, d’une carrière insatisfaisante, d’une dette persistante, de conflits non résolus, de fixer des limites pour permettre aussi un laiser aller et un changement de perception.
  • Manger en excès des aliments lourds, froids et de gras saturés tout en effectuant un travail mental excessif peut avoir un impact sur les vaisseaux qui nourrissent le cœur. Pour nourrir le coeur, essayez de privilégier les aliments chauds, cuits et légèrement épicés. Brocoli, oignon, ail, germe de blé, raisins rouges, riches en Sélénium sont bons pour le coeur. Choisissez des graisses saines pour le cœur, comme le Ghee, l’huile d’olive.
  • Faites une pause pour manger sans livres, téléphones, ordinateur, sans discussions enflammées ou en travaillant.
  • Il est également important de faire des choses qui vous élèvent
  • Faire de l’exercice
  • Chyawanprash chaque matin, délicieux sur une pomme cuite
  • L’Ashwagandha est un autre excellent tonique cardiaque ; il aide à réduire les hormones du stress (les hormone du stress peuvent littéralement déchirer les fibres du muscle cardiaque), renforce l’immunité et favorise un bon sommeil.
  • Arjuna : La légende raconte que lorsque le besoin d’une telle herbe s’est fait sentir sur terre, la nature l’a manifesté. Arjuna, l’archer-héros du Mahabharata, a été traumatisé par l’idée de devoir faire la guerre à ses parents et à son professeur, et le Seigneur Krishna a dû le conseiller longuement (l’origine de la Bhagavad Gita). « Si cela pouvait arriver au grand Arjuna », raisonna Brahma le Créateur, « qu’en est-il des mortels inférieurs qui se trouvent incapables de faire face à la tension émotionnelle? » Ainsi est née la puissante herbe Arjuna, qui, dit-on, peut vivre plusieurs centaines d’années dans des conditions idéales. Arjuna apaise les cœurs physiques et émotionnels, a la capacité unique d’équilibrer les trois doshas : Vata, Pitta et Kapha. En Sanskrit, le mot arjuna signifie brillant ou argenté, exprimant la qualité brillante de l’écorce du très grand arbre à feuilles caduques arjuna qui pousse jusqu’à 90 pieds. Une fois par an, l’écorce mue ou pèle naturellement, ce qui rend cette écorce bénéfique accessible pour la récolte. L’écorce Arjuna a été nommée pour son rôle traditionnel de protection de la vitalité et de la santé cardiaque de ceux qui la prennent. Utilisation traditionnelle comme tonique lymphatique pour le cœur. Du point de vue ayurvédique, Arjuna est un moteur lymphatique pour le cœur. Sous la couche protectrice brillante de l’écorce se trouvent des constituants rougeâtres, plus actifs. La plupart des herbes qui étaient traditionnellement utilisées pour teindre les choses en rouge sont considérées comme des mouvements lymphatiques naturels. En médecine ayurvédique, lorsque la lymphe autour du cœur est congestionnée, la capacité du cœur à pomper de manière saine s’affaiblit. Arjuna a été utilisé pendant des millénaires pour soutenir le drainage lymphatique du cœur, un muscle cardiaque fort, favoriser des contractions musculaires saines du cœur et une circulation artérielle saine. 1/2 c. à thé avec eau tiède, 30 min après le repas du matin et du midi. 
  • Au jardin des plantes du coeur, la Rose
  • Au jardin des plantes, l’Aubépine
  • Chutney de Graines de Pavot : À déguster le soir, moins d’une heure avant le coucher. Ce chutney aide au sommeil ; pacifie l’esprit Vata & le coeur Pitta. Ingrédients 1 c. à thé de graines de pavot blanc + 1 c. à thé de poudre de coco + Pincée de cumin moulu et de curcuma + Petite quantité de ghee.  Mélanger les graines de pavot blanc avec la poudre de noix de coco. Ajouter de petites quantités d’eau tout en mélangeant pour former une pâte épaisse. Faites fondre le ghee, ajouter le curcuma et le cumin ; Retirer du feu et bien mélanger jusqu’à ce que la couleur et l’arôme changent. Ajouter au mélange de graines de pavot, laisser reposer 5 minutes. Ajoutez un peu de sel au goût. Lorsque le ghee devient clair, la température est idéale pour faire ressortir tous les bienfaits des herbes.

« Within the city of Brahman, which is the body, there is the heart. Within, there is a space. This space has a shape of a lotus and within it dwells. That, which is to be sought after, inquired about, and realized. As large as the Universe outside, there is the Universe within the lotus of the heart. Within there are sky and earth, the sun, the moon, all the planets and all the stars. What is in the macrocosm is in the microcosm. Though the body is bound by time, the lotus of the heart is timeless. At the death of the body, it does not die. The true self dwelling therein is untouched by any deed, any story, any judgment, and resides in all her glory » – Chandogaya Upanishad

  • Sutra du coeur – https://www.youtube.com/watch?v=P2D8epuXla8
  • Essence florale d’Armoise purifie le cœur, l’esprit et le corps. Le remède à la fleur d’armoise nous aide à voir à travers nos modèles, nos dépendances et nos attachements bien usés afin que les formes de pensée négatives et les habitudes de suppression de soi puissent être éliminées. Combiné avec le pavot de Californie, c’est une essence merveilleuse pour se libérer de la toxicomanie ou de toute autre forme de caractéristiques addictives. 
  • Archetype : White Buffalo Calf Woman est associée aux mystères de la Pipe Sacrée de la Tribu Lakota. Elle a donné des enseignements concernant les cycles de l’évolution de la terre et a introduit une prise de conscience du caractère sacré de toute vie : les quatre pattes, les oiseaux ailés ; la sagesse terrestre de grand-mère et de grand-père; et tout ce qui pousse sur la terre. Signature: Un arbuste à feuilles persistantes extrêmement robuste ou une plante vivace ligneuse qui se distingue par ses motifs de feuilles intéressants, son feuillage aromatique gris argenté ou blanc et ses petites fleurs jaunes. Ses feuilles sont tissées en bâtonnets d’encens et utilisées pour le nettoyage. Rituel Guérison : Il y a des moments dans nos vies où nous sommes confrontés au choix de nous réaligner sur des principes plus élevés, la purification est une opportunité si précieuse. Le choix que vous faites maintenant pourrait vous conduire au cœur de la réalisation de vous-même ou vous laisser relativement inchangé et stagnant. White Buffalo Calf Woman vous apporte le courage de prendre les mesures nécessaires à la transformation personnelle, vous rappelant la douceur qui brille dans votre cœur. Elle vous soutient avec son amour abondant et inconditionnel. A travers elle, le Wakan Tanka, ou Grand Esprit, vient à vous, vous purgeant des intentions impures qui ont apporté beaucoup de souffrance à votre âme. Vous pouvez nettoyer votre maison, votre corps, votre autel ou tout autre espace que vous utilisez pour la méditation et la prière. Alors que vous cherchez à vivre votre vie dans le respect de toute la vie, n’oubliez pas de remercier White Buffalo Calf Woman, le signe avant-coureur de la justice cosmique, de l’amour et de la paix. Sachez que votre vie est capable de grandes transformations en ce moment.
  • Pensée zen : « Le coeur ordinaire est plein de blocages et d’empêchements, il est limité dans sa portée, il distingue et classifie…il est soumis au devenir et à la disparition. On ne peut donc devenir Bouddha qu’après avoir rangé son coeur et être rentré dans son véritable coeur qui ressemble au vide et au néant dans le bouddhisme zen » – Hisamatsu
  • Poésie Khalil Gibran : « Et l’un des anciens de la cité dit, Parlez-nous du Bien et du Mal. Et il répondit : Du bien qui est en vous je puis parler, mais non du mal. Car le mal qu’est-ce sinon le bien torturé par sa propre faim et sa propre soif ? En vérité, lorsque le bien est affamé, il cherche sa nourriture même dans des caves obscures, et lorsqu’il est assoiffé, il s’abreuve même d’eaux mortes.Vous êtes bons lorsque vous êtes un avec vous-mêmes. Pourtant lorsque vous n’êtes pas un avec vous-mêmes, vous n’êtes pas mauvais. Car une maison divisée n’est pas un repaire de voleurs; elle n’est qu’une maison divisée. Et un vaisseau sans gouvernail peut errer sans but parmi les récifs sans pour cela sombrer.Vous êtes bons lorsque vous donner de vous-mêmes. Cependant vous n’êtes pas mauvais lorsque vous recherchez un gain pour vous-mêmes. Car lorsque vous recherchez un gain vous n’êtes qu’une racine qui s’attache à la terre et se nourrit à son sein. Certes le fruit ne peut dire à la racine : « Sois comme moi, mûre et pleine et donnant toujours de ton abondance. »Vous êtes bons lorsque vous êtes pleinement éveillés dans vos discours. Pourtant vous n’êtes pas mauvais lorsque vous dormez tandis que votre langue titube. Et même un discours trébuchant peut fortifier une langue faible. Vous êtes bons lorsque vous marchez fermement vers un but et d’un pas intrépide. Pourtant vous n’êtes pas mauvais lorsque vous y allez en boitant. Même ceux qui boitent ne vont pas en arrière. Mais vous qui êtes forts et rapides, gardez-vous de boiter devant les estropiés croyant être bienveillants. »- Khalil Gibran

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s