Aubépine

Arbre sacré du mois de mai, la magie et la médecine de l’aubépine sont anciennes et mémorables. Une branche d’aubépine en fleurs placée en studio ou en atelier est censée rendre l’artisan habile et performant. Sa magie, comme son effet médicinal, est lente mais durable. Alors que les portes des fées s’ouvrent en mai, ouvrez votre cœur à l’aubépine. Laissez sa beauté et sa force vous imprégner d’un grand cœur, car l’aubépine est la plante d’un cœur sain. L’aubépine appartient à la famille des roses, est donc étroitement liée aux cynorrhodons, aux pommes, aux cerises, aux abricots et aux amandes.

Remarquable pour ses longues épines comme des aiguilles, et ses faucons rouge vif, appelées perles de coucou, fermentées sous forme de vin ou cuites en petits gâteaux pour célébrer le nouveau mai.

Les feuilles, les boutons floraux, les fleurs et les baies / épines d’aubépine sont tous riches en flavonoïdes anti-oxydants. Les flavonoïdes profitent au cœur et aux vaisseaux sanguins à bien des égards. Leurs puissants effets anti-inflammatoires détendent les vaisseaux sanguins. Leurs actions antimicrobiennes empêchent les infections. Et les flavonoïdes soutiennent le bon fonctionnement du système immunitaire et du foie. Pas étonnant que l’aubépine soit l’herbe de la longévité dans les histoires et les contes !

Une ancienne tradition marque la cueillette des fleurs d’aubépine le 1er mai. Tout comme le roi chêne devient le roi de la forêt : Représentation de la maison, de la force et de la protection. L’aubépine devient la reine de mai : Représentation de la fertilité, de la sexualité, des limites et du cœur.

L’aubépine est l’un des médicaments du cœur les plus précieux et les plus appréciés, protégeant et nourrissant le cœur physique, l’aidant à améliorer l’utilisation de l’oxygène, à agir sur le rythme cardiaque en calmant les palpitations, à améliorer la circulation, à réguler la tension artérielle, agit autant sur l’hypertension que sur l’hypotension, soutient des niveaux de cholestérol sain. En médecine chinoise, l’aubépine est utilisée pour équilibrer la fonction de digestion et soulager l’estomac nerveux dû au stress.

Utilisation régulière d’aubépine :

  • Augmente l’efficacité de l’action de pompage du cœur
  • Renforce le muscle cardiaque
  • Prévient les maladies cardiaques, les crises cardiaques et les accidents vasculaires cérébraux
  • Aidez ceux qui guérissent d’une chirurgie cardiaque
  • Soutient le système immunitaire
  • Augmente la longévité

……………………………….

Nervine relaxante, l’aubépine aide à apporter calme et soin au cœur émotionnel (anxiété, chagrin, tristesse du coeur). Cette herbe est également apaisante, travaillant avec le système nerveux et aidant à instaurer un cycle de sommeil équilibré. J’adore le mélanger à la rose. Les deux herbes fonctionnent également bien pour ceux qui manquent de limites et d’amour-propre, ceux qui ont du mal à habiter leur propre espace cardiaque, contribuant à faire du cœur un endroit sûr où habiter.

Psycho-spirituel, l’aubépine calme le cœur et l’esprit agitées. Doux et rassurant, elle aide le cœur à se sentir en sécurité, à transformer doucement la douleur émotionnelle et à créer plus d’espace pour l’amour et la connexion. Elle ouvre et élimine la constriction dans la poitrine pour augmenter le flux sain de prana cardiaque (force de vie). L’aubépine encourage une affirmation positive et équilibrée dans nos vies.

……………………………….

L’aubépine est un remède à long terme et doit être prise pendant plusieurs mois à plusieurs années pour un bénéfice maximum. Considérez-le comme un super aliment pour votre système cardiovasculaire physique et émotionnel. Il peut être pris sous forme de thé, de teinture, de sirop ou de capsules. Les homéopathes et les praticiens d’essences florales l’utilisent également. La teinture d’aubépine soutient le cœur à plusieurs niveaux et peut être utilisée pour soutenir la fonction cardiovasculaire, calmer le système nerveux, apaiser et stabiliser un cœur agité, activer le courage, renforcer notre capacité à créer des liens véridiques et engendrer l’amour.

Les feuilles d’aubépine, les fleurs et les baies transformées en vinaigre, en teintures, en sirop, en élixir, en infusion…

Comme aliment, les feuilles d’aubépines, au printemps peuvent être grignotées dans les salades. Les baies d’aubépine sont incroyablement riches en pectine et constituent donc un excellent épaississant, ingrédient pour les sauces et les confitures.

  • Thé d’aubépine est généralement préparé en trempant deux cuillères à thé de feuilles et de fleurs séchées dans une tasse d’eau bouillante pendant vingt minutes. Buvez jusqu’à 3 tasses/jour. Goûter aussi avec hibiscus & pétales de roses.
  • Infusion d’aubépine, 1 once de fleurs et de feuilles séchées ou 1 once de faucons séchées dans un litre d’eau bouillante pendant au moins quatre heures.
  • Teinture : Placer les feuilles et les fleurs ou les baies fraîches (fraîches ou séchées) dans un bocal en verre et couvrir d’alcool (brandy ou vodka). Laisser reposer pendant 1 mois à la noirceur. Passer au tamis. Conservez la teinture dans un bocal en verre dans un endroit sombre et frais. Prenez 30 à 40 gouttes trois à quatre fois par jour. Les feuilles et les fleurs fraîches sont généralement fabriquées dans un rapport de 1: 3 ou 1: 5 plante / alcool. Les baies fraîches un ratio de 1: 1
  • Sirop d’Aubépine :

2 onces de baies d’aubépine séchées
2 cuillères à thé de gingembre frais haché ou 1 cuillère à thé de gingembre séché
125 gr. de jus concentré de cerise acidulé
125 gr de miel (il peut s’agir de miel de rose, de lavande ou d’aubépine)
12 onces d’Alcool (cela pourrait être de la vodka, du brandy ou mieux encore, une teinture de feuilles et de fleurs d’aubépine ou de baies avec un minimum de 40% d’alcool.)

Placez l’aubépine dans 16 onces d’eau froide. Porter à ébullition et laisser mijoter jusqu’à ce que l’eau soit réduite à 8 onces. Passer au travers d’un chiffon en mousseline et remettre le thé dans une casserole propre. Ajouter le concentré de cerise noire et le miel. Chauffer et remuer jusqu’à ce que le miel soit dissous mais ne pas bouillir. Éteignez et laissez refroidir. Ajouter l’alcool, bien mélanger les ingrédients, puis mettre en bouteille dans des bocaux en verre et conserver au réfrigérateur. Ce sirop durera de 6 mois à un an.

Il n’y a pas de contre-indications et pas de surdosage d’aubépine. Pour les personnes qui ont des médicaments pour le coeur, veuillez consulter.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s