La nuit noire de l’âme

« Et maintenant voici mon secret, un secret très simple : il n’y a qu’avec le cœur qu’on peut voir correctement ; ce qui est essentiel est invisible pour les yeux. » -Antoine de Saint-Exupéry

De tous les actes inachevés, de tous les gestes que nous n’avons pas menés jusqu’au bout, de tout cet à-peu-près dont nous tissons nos jours et nos nuits, de toutes les rencontres avortées avec soi-même et les autres...la nuit retient son souffle, tourbillon des mots croisés, vertige…cette nuit noire de l’âme est-elle ce réveil de la richesse de mon âme ? Est-ce lever la charnière qui m’empêchait de laisser la lumière circuler dans ce trou de serrure ? Est-ce ce que les moines Zen appellent le bol vide ?

Moments de catharsis, Tenir mes pensées à la main pour lisser, pour approfondir et creuser plus profondément et un jour refaire surface. Il y a beaucoup de choses que je ne comprends pas encore complètement. Mais ça va. Ce qui compte plus que d’avoir raison, c’est de se reposer dans une volonté d’apprendre. De Maintenir l’humilité à côté d’un esprit ouvert dans un déploiement continu. Pour comprendre la vérité dans l’impermanence. Plus j’apprends, moins j’en sais.
Dans les derniers mois, j’ai traîné mon corps à travers le feu, je me suis tenue sous les marées changeantes où les courants les plus profonds tirent et j’ai regardé le bleu droit dans les yeux, pour ressentir l’immensité de la vie. Tremblante encore mais vivante. Je pense que c’est le secret de la vie – Il suffit de marcher directement dans le feu et de tout regarder dans les yeux.
J’ai trouvé des lieux de repos à l’intérieur de moi-même, où je peux m’asseoir et m’attendre. Je crains tout et rien, à la fois. Même quand je me détache, je m’en soucie. Vous pouvez être séparé d’une chose et toujours vous en soucier.
Chaque mouvement de la vie a pour but de me rapprocher de l’amour avec un certain type d’épaisseur, de comprendre même lorsque je ne peux pas, et de garder la grâce au milieu du chaos. Rien n’est aussi fort que la douceur, rien n’est aussi doux que la vraie force.
Voici une autre année de plus – Aime toi plus. Aimez un peu plus et gardez votre cœur si grand ouvert que ça fait mal. L’essentiel est d’être ému, d’aimer, d’espérer, de trembler, de vivre. En chair et en âme.

ll est parfois nécessaire de creuser plus profondément dans les eaux sombres de soi, d’aller sous terre, de poser l’oreille sur son coeur et d’écouter….Le caractère chinois pour écouter utilise deux symboles : l’oreille & le cœur. Écouter, c’est bien plus qu’entendre. Écoutez le corps, écouter les pleurs, écouter les rires, écouter les mots, écouter l’autre, écoutez ce qui m’entoure, écouter cette intuition si collée à ma peau, écouter est en quelque sorte s’incarner. Et s’incarner c’est se souvenir de notre intégrité, c’est Entendre avec l’oreille et le coeur.

Douceur, Ayung

Atelier-retraite Féminin Sacré / Val Morin, 24-25 juillet & 14-15 août

« Une femme en harmonie avec son esprit, ressemble à une rivière qui coule. Elle va où elle veut sans prétention et arrive à destination préparée à être elle-même et seulement elle-même » – Mary Angelou

Programme de l’Atelier-Retraite :

  • La voie de la lune & le rythme de saisons du cycle féminin : Les 4 phases du cycle menstruel, les 4 phases de la lune
  • La Materia Prima au Féminin : Plantes, racines, feuilles et fleurs au rythme du cycle menstruel
  • À la découverte de votre sagesse cachée : Les 5 dates de notre mandala natal tel une carte astrologique : Le Nord représente la mission, le Sud représente la naissance, l’Est représente l’archétype du père et l’Ouest représente l’archétype de la mère.
  • Cérémonie Yoni steam & Oeuf de Jade / Bain sonore & redonner le pouvoir aux lignées ancestrales
  • Alchimie du sang menstruel
  • Sagesse du ventre, le berceau des perceptions
  • Portail sacré de l’intimité féminine, l’énergie vibratoire de l’Anatomie sexuelle féminine : Le Vagin est un passage divin, source de sagesse de l’esprit créatif & de l’Abondance ; Le Col de l’utérus : Reliance à la Gorge/aux cordes vocales/à la thyroïde et au Point Coeur ; L’utérus, la bibliothèque des archives ; Les ovaires & les Seins….
  • Femmes chamanes, femmes qui courent avec les loups, Femmes muses…..La spiritualité au Féminin
  • Dialogue intérieur du Féminin sacré & Masculin sacré en soi : Sacrum, bassin pelvien, coccyx et psoas
  • Tendresse, Sensualité & Sexualité sacrée
  • L’Amitié féminine : S’autoriser à être vulnérable & à nous mettre en lien les unes les autres avec quelque chose de plus grand
  • La puissance du changement : Rituels, Bain et Cérémonie

Cette retraite est un pèlerinage du Féminin sacré : Physique, Émotionnel, Énergétique, Sexuel & Spirituel. Pour toutes les femmes, de tous les âges.

Dates : 24 & 25 juillet + 13 & 14 août / Val Morin / 600$ (payable en deux versements)

Pour renseignements & inscriptions, écrivez-moi : ayungdari@hotmail.com

pour les femmes qui ne peuvent pas nous rejoindre, écrivez-moi, il y a possibilité de suivre cette retraite sous une autre forme. 

« S’éveiller à soi dans la lumière qui nous constitue, nous anime et nous éclaire, se découvrir par toutes les subtilités de la sensualité, recevoir la chaleur féminine et la partager sans retenue mais avec profond respect. Comprendre nos cycles intérieurs pour mieux vivre et mieux se vivre avec les rythmes de la Nature, voilà ce que cette formation/retraite apporte et amène. De plus, la présence vivante d’Ayung facilite cette communication généreuse du pétillant de la Vie et de la confiance profonde en l’être ! Une aventure humaine qui se vit collectivement et rapproche aussi de la joie d’être au monde et de créer ensemble.  » – Florence

« Comme une renaissance à soi… Ayung nous amène à réouvrir notre propre corps de femme comme celui des autres, afin d’émaner nos vibrations profondes & naturelles. Cette retraite est une plongée dans nos corps, dans nos cellules qui laisse éclore la Vie, l’Amour en chacune. Nous apprenons à tisser un lien encore plus intense avec notre cycle, nous nous comprennons mieux grâce aux reflets de nos chiffres de vie. J’ai dessiné de nouveaux contours au terme « prendre soin ». Dans cet espace-temps qui nous unit toutes durant la retraite (et bien au-delà en vérité), au travers des partages, des bénédictions, des sagesses transmises et des rituels quotidiens, de magnifiques transmutations se vivent dans un accueil de ce qui est à chaque instant. Cette retraite est pour moi comme une chrysalide.  » –  Murielle

« De nouvelles connections et nouvelles façons de voir mon chemin de femme, le chemin des femmes. La manière dont c’est « engrammé » dans le corps. Un vocabulaire élargi, corporel et émotionnel. Comment trouver sa boussole dans sa féminité ? l’apport de l’astrologie et numérologie pour soutenir la compréhension, dégager les grands thèmes que chacune est venue travailler dans cette vie. Le soutien du groupe, avec les effets miroirs, est puissant. Sous la houlette bienveillante d’Ayung qui sait voir où chacune en est du chemin. Merci pour tout cela ! Et l’aventure continue !  » – Liza

« Votre accueil, ta générosité, ta bienveillance. Apprendre et découvrir notre féminin sacré différemment avec douceur et respect (il devrait même jamais être autrement). D’avoir pu grâce à cet enseignement pu changé mes habitudes et l’écoute de mes lunes. De nous l’avoir transmise simplement ainsi que  j’ai pu transmettre une petite partie à ma fille (qui a changé certaine habitude). Merci merci merci.  » – Mélanie

Six jours d’immersion dans son féminin sacré. Une (re)connexion bénie guidée avec simplicité et respect par Ayung. Embrasser son cycle en reliance avec la terre-mère. Découvrir, accepter sa nature profonde. Laisser éclore son Sacré. Cette formation est un cheminement vers plus d’Amour et de Bienveillance, pour Soi et pour Gaïa –  une épopée collective pour sublimer la Vie. Merci infiniment Ayung pour ta douceur, ta générosité et ce précieux partage. Merci à vous toutes les déesses présentes, gardiennes de l’énergie créatrices divines. » – Sophie

« Les mots manquent et ne suffisent à eux seuls pour décrire l’expérience que nous avons vécu durant ces deux fins de semaine transformatrices, accompagnées par la douceur, la bienveillance et la clairvoyance d’Ayung.
Je dis « nous » et non pas « je » car c’est une expérience que nous avons traversée dans l’union, portée par la sublime énergie féminine qui nous relie et du cercle d’amour que nous avons créé et partagé toutes ensembles. Celui-ci nous accompagne et continue de nous soutenir dans les grandes transformations et l’éveil qui se présente à nous depuis. Ayung continue de le nourrir à distance par sa fantastique énergie et de nous accompagner dans ce profond processus.C’est une rencontre à soi, un moment à la fois intense et puissant et en même temps rempli d’une indescriptible douceur.Un moment de guérison pour laisser aller les blocages enfouis et se re-découvrir.J’ai le corps et le cœur rempli de gratitude d’avoir pu vivre ce moment unique grâce auquel je suis désormais sur un chemin nouveau.De tout mon coeur, MERCI Ayung et à toutes les belles Fâmes de notre cercle (femmes+ âmes)! »
 – Anne Claire

« Cette belle immersion dans les qualités féminines et sacrées m’a permis de me reconnecter avec mon intuition profonde et avec la magie et la force de mon corps de femme. Grâce à la guidance bienveillante et l’abondance de connaissances de Ayung, nous avons passé 6 jours dans un cocon de re-naissance à cette sagesse qui peut se partager de corps à corps quand les femmes se réunissent entre elle pour juste être qui elles sont. J’ai particulièrement apprécié la simplicité, le caractère sacré et la qualité des liens qui se sont créés pendant ces 6 jours, nous étions clairement portées par Gaia et par le divin féminin: de la grâce à l’état pur ! Infinie gratitude à Ayung et au cercle de femmes présente  » – Olivia

« Rares sont les moments où il est possible de reconnecter avec son féminin sacré, avec cette médecine que chaque femme porte en elle. C’est ce que nous offre Ayung, par son immense sagesse à la fois légère et profonde. Merci pour ces moments magiques, pour cette révérence infinie à la femme-médecine qui se cache en nous. » – Amélie.

Poème mexicain

« Guérissez-vous, avec la lumière du soleil et les rayons de la lune.
Avec le bruit de la rivière et de la cascade.
Avec le balancement de la mer et le vol des oiseaux.

Guérissez-vous, avec la menthe et les feuilles de menthe,
au neem et à l’eucalyptus.

Sucrez-vous avec de la lavande,
romarin et camomille.

Enlacez-vous avec la fève de cacao et une touche de cannelle.
Mettez de l’amour dans le thé au lieu du sucre et regardez les étoiles.

Guérissez-vous, avec les baisers que le vent vous donne
et les câlins de la pluie.

Devenez fort pieds nus sur le sol et
avec tout ce qui en naît.

Devenez plus intelligent chaque jour en écoutant votre intuition,
regardez le monde avec l’œil de votre front.

Sautez, dansez, chantez, pour vivre plus heureux.
et rappelez-vous toujours… vous êtes le médicament. » ~ Maria Sabine, poète mexicaine

Nouvelle lune + Éclipse solaire 10.06

Une puissante éclipse solaire accompagne la nouvelle lune, nous invitant à laisser notre soi supérieur parler. En tant que tel, c’est le moment de trouver un plus grand alignement et une plus grande harmonie entre ces deux parties de soi. Rectifier l’écart que vous pourriez ressentir en vous entre ce que vous voulez et le voyage de votre âme. Les éclipses ont tendance à mettre en évidence cet écart et à mettre en évidence les émotions et les croyances profondes que nous détenons en nous et qui font obstacle à l’alignement. Donc, si vous remarquez que vous êtes déclenché par les choses les plus étranges ou par des personnes, des événements, etc. qui ne vous dérangeraient normalement pas, voyez ce sont de petits coups de coude de l’univers pour voir où vous vous accrochez à quelque chose qui n’est pas en alignement avec le chemin ultime de votre âme.

Les Gémeaux sont représentés comme des jumeaux – un mortel et un immortel – Dans cet esprit et le fait que la planète dirigeante des Gémeaux, Mercure, sera alignée avec l’éclipse mais en rétrograde présentement, il s’agit d’un appel à permettre à de nouvelles voies de circuler liées à la façon dont nous communiquons, écoutons et comment nous entrons dans notre vérité.

Cette nouvelle lune permet de réévaluer nos réalités extérieures, de réfléchir sur nos objectifs, notre direction et ce que nous souhaitons accomplir. Dans le signe des Gémeaux, il existe un potentiel incroyable pour remodeler notre esprit, notre dialogue interne et nos visions futures.

La Lune de sang il y a deux semaines a déclenché une purification autour des croyances anciennes et périmées, des schémas mentaux, de la communication, des amitiés et des façons de socialiser. Nous pouvons nous sentir inspirés vers notre prochaine destination autant au sens propre qu’au sens figuré – sur la façon dont nous travaillerons ensemble pour réimaginer nos vies, nos relations et notre société.

Comment envisageons-nous que nos vies avancent ? Que voulons-nous apprendre ? Quelles amitiés voulons-nous cultiver et comment voulons-nous communiquer ?

Le Gémeau (en signe solaire ou en ascendant), messager des Dieux de la mythologie grecque, est un traducteur du monde invisible, le rendant manifeste sous forme de mots, d’idées et d’écrits à partager avec les autres. Présentement, il nous encourage à ouvrir notre esprit à la curiosité, libérant dogme rigide et conviction. Les Jumeaux examinent les situations sous tous les angles, remettant toujours en question leurs connaissances et leurs croyances. Il est maintenant tant de faire confiance à notre intuition. Nous pouvons méditer et vider nos esprits, permettant à nos prochaines étapes de se révéler, plutôt que de nous angoisser ou d’essayer de réparer ou de comprendre les choses.

Tout au long de cette année de ralentissement et de repli sur soi, nous sommes devenus plus matures. Reconnaissant nos dons et nos luttes avec plus d’honnêteté, nous avons augmenté notre empathie, en particulier pour nous-mêmes. À l’avenir, nous pouvons incarner tout ce qui a été appris avec le coeur. Au fur et à mesure que nous socialisons, rions et parlons avec nos amis et nos proches, nous pouvons écouter plus pleinement, démontrant une attention plus profonde, une réflexion et la capacité de garder nos cœurs ouverts.

La saison des éclipses n’est jamais facile, mais elle nous aide à accélérer nos leçons karmiques, tout en nous poussant à nous débarrasser des parties de nous-mêmes que nous n’avons pas pu abandonner. En quittant le vortex de l’éclipse, nous pouvons maintenant entrer dans le monde renouvelé.

Cette éclipse, alignée à la constellation d’Orion, constellation extrêmement importante car elle est vue à la fois dans l’hémisphère nord et dans l’hémisphère sud et fait partie des mythologies et histoires les plus anciennes. Connu sous le nom d’Orion par les Grecs – le Chasseur ; Nataraja par les Indiens – Shiva dans sa divine danse cosmique ; et dans la culture égyptienne, c’était la constellation dont on croyait que les dieux descendaient. Quelle que soit votre affinité pour cette constellation, c’est une énergie qui nous appelle à voir le sacré dans le profane, à parler à partir d’un lieu de vérité en soi.

En cette éclipse solaire, puissions-nous incarner la sagesse du Gémeau, devenant plus curieux, nuancé et ouvert d’esprit.

L’Amour

« Quand je regarde à l’intérieur et que je vois que je ne suis rien, c’est la sagesse. Quand je regarde à l’extérieur et que je vois que je suis tout, c’est de l’amour. Et entre ces deux, ma vie tourne. » – Sri Nisargadatta Maharaj

Je pense au personnage de l’Amour, comment l’Amour se manifeste pour nous, par nous, avec nous ? Comment sommes nous face à l’Amour ? Comment devenons nous Amour ? Combien de fois nous essayons d’articuler en termes exacts ce que nous voulons de l’Amour, et les mots se déforment, nous sommes fermés, enterrés, brûlés, blessés, trahis, niés, oubliés, ressentons la sécheresse, sommes asséchés.

Que disent mes os ? Dans les rayures dépouillées de ma cage thoracique, qui suis-je alors ? Les veines réceptives et les os creux de la vérité, de l’authenticité appellent à retrouver les battements des canaux pour l’Amour.

Mes instincts et mes os sont toujours reconnaissants pour ce bain purificateur de psychisme et de matière. Je sais que je vais refaire le plein, nous le faisons toujours. Que se passe-t-il lorsque les émotions s’accumulent dans la cache ? Je pense à l’espace intérieur, où ces émotions vivent, pendant des générations dans une lignée, et comment elles se cachent comme des enfants ayant peur de ne pas être pleinement vues à l’intérieur de la rivière de la moelle de nos os ; Comment elles se cachent comme des enfants qui deviennent des adultes qui ont peur d’être vus, du tout.